28 mai 2016 : Portes ouvertes à la SARA Guyane

Economie Date: 28/11/2020 Commentaires: 0

Dans le cadre de ses 45 ans, la SARA a choisi d’ouvrir les portes de ses installations au grand public le samedi 28 mai prochain entre 9h00 et 17h00. La population guyanaise pourra découvrir le Dépôt de Degrad des Cannes, site SEVESO, d’habitude inaccessible.

La SARA, c’est aussi un usager portuaire qui exploite, dans le cadre d’une convention avec le GPM-Guyane, le quai pétrolier au port de Dégrad des cannes. Les produits pétroliers, représentant la 2ème catégorie de trafic du GPM-Guyane,  sont réceptionnés et transportés par canalisations  souterraines  du quai vers le Dépôt SARA. Pour son dépôt de Kourou, la société utilise aussi les installations portuaires du site de Pariacabo, géré par le CNES-CSG (par convention avec le GPM-Guyane).

Dépot SARA Guyane

Dépot SARA Guyane – Source: SARA Guyane

La SARA fête ses 45 ans

Un anniversaire qui avait déjà été marqué il y a plus d’un mois au Grand Hôtel Montabo de Cayenne, le 11 avril dernier. La SARA y avait réuni son personnel et plusieurs invités du monde socio-économique et politique pour fêter les  45 ans de l’entreprise. Le PDG de l’entreprise Philipe HARDY et le Directeur Philippe GUY avaient fait le déplacement auprès du Chef des Dépôts Fabrice ELIE-DIT-COSAQUE pour dresser un bilan de ces  quatre décennies passées, mais aussi les perspectives d’avenir.

Si l’activité de la SARA a débuté en 1982 en Guyane, ses dirigeants ont tenu à préciser que « la SARA aujourd’hui est bien UNE, UNIQUE et INDIVISIBLE » et que c’est pour cette raison qu’ils fêtaient les 45 ans sur l’ensemble des territoires où est présente l’entreprise. Une Entreprise qui offre en Guyane et aux Antilles des emplois d’un niveau de qualification élevé qui font tant défaut sur les 3 territoires.  Les projets Energies Nouvelles devraient permettre d’en créer encore d’autres notamment sur la Guyane, les études de la SARA en cours sont notamment les suivantes :

  • Production de bioéthanol industriel comme combustible pour les turbines de production d’électricité
  • Production d’électricité dans les zones d’habitation diffuse (Saint-Elie, Kourou)

La SARA, c’est en moyenne  plus de 20 M€ d’investissement par an depuis sa création.

http://www.sara-antilles-guyane.com/

Laisser un commentaire