J+26, CAP DE BONNE-ESPERANCE : LES GRUES DU GRAND PORT MARITIME DE LA GUYANE PASSENT CE POINT SYMBOLIQUE

Economie , manutention , Trafics et Statistiques Date: 16/06/2021 Commentaires: 0

 Le 6 Juin 2021, soit 26 jours après avoir quitté Shanghai et une courte escale à Taicang, le navire DA AN de la compagnie Cosco-Shipping a passé le cap de Bonne-Esperance.

Si le Cap de Bonne-Espérance n’est pas le point le plus au sud de l’Afrique ni même le point de division entre les océans Atlantique et Indien, il revêt une certaine importance dans l’univers de la navigation. C’est en effet à partir de ce point que, si on longe la côte depuis l’Equateur, on commence à voyager plus vers l’Est que vers le Sud. 

IMG-20210607-WA0003

 Autre spécificité du Cap, il est situé à la jonction de deux courants maritimes très différents, un courant froid baptisé « Benguela » venant de l’Ouest, et un courant chaud, le courant des « Aiguilles », venant de l’Est.  

Cette jonction, les vents violents, les affleurements rocheux ainsi que la densité du trafic maritime ont contribué à faire du Cap de Bonne-Espérance l’une des voies maritimes les plus tourmentées au monde…

Heureusement, le navire placé sous la responsabilité du Commandant Zhou Guishi du DA AN, a franchi cette étape sans encombre, et se dirige désormais droit vers la Guyane.

A bord, les marins effectuant la traversée ont pour principales missions de vérifier les élingues et de s’assurer que les grues soient toujours bien arrimées.

Aucune autre escale n’est prévue et l’arrivée du navire est programmée, sauf changement, pour le 23 juin prochain à Degrad-Des-Cannes.

Elle sera suivie de quatre mois de montage et de tests de fonctionnement des grues électriques par les techniciens du groupement franco-chinois AES/DINSON et les équipes de la Direction des infrastructures et de l’exploitation du Grand port maritime.

Communiqué J+26

Contact-presse : 0694 45 39 24

 

Laisser un commentaire