Sécuriser les accès maritimes à Dégrad-des cannes et Pariacabo

Economie Date: 25/11/2020 Commentaires: 0

Le GPM-Guyane dispose désormais d’un service de dragage et de remorquage opérationnel dans les chenaux de dégrad des cannes et Pariacabo depuis le mois d’avril ; le marché de prestations unique ayant été notifié, pour une durée de 12 ans,  au groupement De Boer/Iskestugs. Ce service  prévoit une obligation de résultat (dragage) pour l’entretien des chenaux et une obligation de moyens pour les besoins de remorquage.

Drague DELTA-QUEEN

Drague DELTA-QUEEN dans le chenal de Dégrad des Cannes

Drague ALBATROS

Drague ALBATROS dans le chenal de Pariacabo

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux dragues ainsi qu’un remorqueur sont partagées entre les deux sites de Dégrad des cannes et  Pariacabo. Elles évoluent dans les fleuves Mahury et Kourou. En principe, dans deux ans, des navires mixtes construits spécialement pour le GPM-Guyane assureront les prestations combinées de dragage et de remorquage.

Partenariat avec le CNES-CSG

Une convention de maîtrise d’ouvrage et de financement avec le CNES-CSG, gestionnaire des installations portuaires du site de Pariacabo (propriété du GPM), a été signée 17 décembre 2015. Elle a permis de mutualiser les moyens et de réaliser des économies importantes en matière de charge de dragage dans les budgets respectifs des deux établissements. 

La sécurité des conditions d’accès aux ports est effective grâce à la présence de  moyens de remorquage, aussi dotés de moyens de lutte contre l’incendie.

Enfin, cette convention prévoit l’exploitation, par le CNES-CSG d’une barge dédiée pour assurer le transport de fret entre Kourou et les Iles du salut.

Remorquage : un service à la demande

Le conseil de surveillance du GPM-Guyane a désigné comme titulaire, un de ses membres pour siéger au sein de la commission de remorquage en cours de création. Cette instance  aura notamment pour mission d’examiner les conditions de ce service et d’en déterminer les tarifs.   

Laisser un commentaire