GIE VIGIE PORTS : un outil de développement du numérique au service des acteurs portuaires

Trafics et Statistiques Date: 17/10/2017 Commentaires: 0

Le 21 juin dernier, le GPM-Guyane a participé par visioconférence à la première Assemblée Générale du Groupement d’Intérêt Économique « VIGIE PORTS ». Il était représenté par Rémy Louis BUDOC, Membre du Directoire, Directeur de la Prospective et du Développement, Sandy BOUCHENAFA, Chargée de Développement et Steven CAROUPANAPOULLE, Rédacteur Marketing.

Sherline DUMANO, Doctorante en Sciences de Gestion à Aix-Marseille-Université, y assistait également.  En effet, elle travaille sur sa thèse intitulée «Le Short Sea Shipping, une démarche stratégique à mettre en place sur le plateau des Guyanes »

PORTDEBX-VIGIE-SIP-logo-horizontal
VIGIE PORTS : un groupement de 15 ports français

Le GPM-Guyane et les 14 autres ports français gérés par les Grands Ports Maritimes de Bordeaux, Guadeloupe, Martinique, la Rochelle, les Régions Bretagne (Brest,  Concarneau, St Brieuc-Le Légué, Lorient, Roscoff, Saint-Malo), Nouvelle-Aquitaine (Bayonne) et Occitanie/Pyrénées-Méditerranée (Port la Nouvelle et Sète-Frontignan), et le Département des Pyrénées Orientales (Port Vendres) ont créé le Groupement d’Intérêt Économique « VIGIE Ports » dans le but de développer des services portuaires numériques en faveur de la croissance des ports et du commerce maritime.

VIGIE est un système d’information portuaire lancé au début des années 2000.  Destiné à simplifier le commerce maritime, sa dernière version, VIGIEsip, a été élaborée en vue de dématérialiser l’ensemble des formalités administratives du passage portuaire de la marchandise, en respectant la directive européenne du guichet unique tout en gérant les droits de port. Innovant par sa capacité à s’adapter rapidement dans un nouvel environnement et à proposer des services sur mesure, VIGIEsip équipe dorénavant 15 ports en France.

 

Une volonté de mutualisation liée à la dématérialisation grandissante des formalités

Fortes de cette expérience et convaincues de la nécessité de poursuivre leur transformation numérique, les autorités portuaires réunissant aussi bien des Grands Ports Maritimes (GPM) que des collectivités territoriales (Régions et Département), ont décidé de franchir une nouvelle étape en se regroupant au sein d’un Groupement d’Intérêt Économique, le GIE « VIGIE Ports ». Tout en respectant les particularités de chaque port,  l’objectif principal est de développer et d’exploiter des services numériques portuaires en pérennisant les échanges d’expérience et la collaboration technique, notamment ceux autour de VIGIEsip, en faveur du développement de l’ensemble des ports. La mutualisation des moyens apportés par les membres du GIE va également permettre d’élaborer de nouvelles fonctionnalités répondant aux enjeux de l’ensemble des ports, comme les évolutions attendues sur la dématérialisation grandissante des formalités, et de travailler sur des thématiques numériques communes comme la cybersécurité.

Cette diversité renforce également la représentation du GIE et ouvre la perspective d’une influence plus importante auprès des instances réglementaires, nationales et internationales, et auprès d’éditeurs de logiciels.

Concepteur et développeur de VIGIEsip, Bordeaux Port Atlantique aura un rôle spécifique au sein de ce groupement. Il se chargera de l’exploitation et de la maintenance du système d’information portuaire, de la conception, du développement des nouvelles fonctionnalités souhaitées par les membres du GIE, et également du partage de ces savoir-faire dans de nouveaux ports en France et à l’international.

 

Laisser un commentaire