Port sec : une plateforme logistique à Saint-Georges de l’Oyapock

Economie Date: 04/12/2021

La Guyane est située au cœur d’un triptyque commercial. Elle appartient à l’Union Européenne tout en étant ancrée entre la zone du CARICOM représentée sur le Plateau des Guyanes par le Guyana et le Suriname, et l’espace MERCOSUR, grâce à sa frontière commune avec le Brésil. En face de la commune de Saint-Georges de l’Oyapock, l’état brésilien de l’Amapa, fort d’une population de plus de 800 000 habitants, éloignés des centres de décision fédéraux, mais principalement alimenté par BELEM.  Alors qu’une forte demande en produits français, notamment en électroménager a été identifiée

Le projet de Port Sec de Saint-Georges porte sur l’installation d’une plateforme logistique de plusieurs dizaines d’hectares dotée d’une zone sous-douane dans la circonscription du GPM-Guyane :

  – Terrepleins d’accueil

  – Entrepôts de stockage

  – Zones d’activités connexes liées aux transports routiers de personnes et marchandises

  – Zone de duty-free…

Ses objectifs sont :

– Répondre aux besoins d’import/export des deux côtés de la frontière Pont de l'est

– Exploiter un axe multimodal : route, fleuve et mer.

– Frontière douanière intelligente

– Financement : Eligible au PCIA (Programme de coopération Interreg Amazonie)

-Partenaires : Commune de Saint-Georges, Service brésilien d’appui aux entreprises (SEBRAE). 

Une étude faisabilité a été lancée. Les premiers résultats sont attendus pour fin 2021.