Le GPM-Guyane au Conseil Maritime Ultramarin

Sans catégorie Date: 19/09/2018 Commentaires: 0

Rémy-Louis BUDOC, Membre du Directoire et Directeur de la Prospective et du Développement a représenté le GPM-Guyane  au Conseil Maritime Ultramarin du 6 avril dernier à la Préfecture. A cette occasion, il était accompagné de Vania BONNETON, Responsable du Pôle Affaires Domaniales et Développement  et Julie HENO, stagiaire en master 2 Aménagement des littoraux.

Ce conseil présidé par le Préfet de Région, Patrice FAURE, aux côtés du Président de la CTG, Rodolphe ALEXANDRE, du représentant du Ministère à la Transition Énergétique, Olivier LAROUSSINIE,  du Directeur de la Mer, Lionel HOULLIER, du Directeur de la DEAL, Reynald VALLEE, et les corps constituants, a abordé :

  • Les enjeux de l’instruction de la dernière demande d’autorisation d’ouverture de travaux de recherche d’hydrocarbures déposée par la société TOTAL E&P Guyane Française.

L’octroi de l’AOTM (autorisation d’ouverture de travaux en mer) pour l’entreprise TOTAL lui permettra la réalisation d’une campagne de 5 forages d’explorations au sein de la zone délimitée par le permis « Guyane Maritime ». Le premier sera décisif et déterminera la poursuite par les 4 autres.

Le dossier de demande de TOTAL de 1000 pages articulé en 5 volumes doit être validé par les autorités (services de l’Etat et collectivités) avant le 1er juin 2018. Ainsi le CMU a un délai de 2 mois pour émettre son avis.

  • La méthodologie de l’élaboration du document stratégique pour la mer et le littoral, dont un volet spécifique est prévu pour les territoires ultramarins.

L’état de lieux du bassin maritime guyanais a été élaboré par le CEREMA dont la mise à jour s’avère nécessaire. La Direction de la Mer créera une commission de suivi, composée de référents désignés par chaque membre du CMU. Elle la consultera jusqu’au mois d’août afin d’établir un diagnostic partagé. Puis en septembre, débuteront les travaux sur les enjeux. L’objectif est l’élaboration d’un projet approuvé fin 2019.

La veille, Olivier LAROUSSINIE et Pascal HUC, Directeur Adjoint de la mer, ont visité,  les installations portuaires de Dégrad des cannes , en compagnie de Patrick TOULEMONT, membre du Directoire, Directeur des infrastructures  et de l’exploitation.

Laisser un commentaire