Croisière

L’activité croisière, une filière émergente en Guyane

Avec une trentaine d’escales de navires  de croisières aux Iles du Salut et au port de Dégrad des cannes, et 18005 passagers en 2012, la Guyane a sa carte à jouer en matière de croisière, dans le cadre de sa zone géographique.  La Somarig (Société Maritime de Guyane) est l’unique agent maritime et consignataire opérant les navires de croisière pour la Guyane. Elle fait appel à des agences de voyages réceptives pour organiser l’accueil et les excursions  touristiques des passagers.

Le site portuaire de Dégrad des cannes accueille un à deux navires par an. Ainsi, le Club Med2 a fait escale les 13 et 14 janvier 2014. Le 6 avril* de la même année, c’est l’Austral de la compagnie du Ponant qui est prévu à quai.

Aussi se pose la question des infrastructures logistiques d’accueil, l’organisation logistique avec les différents opérateurs dédiés ainsi que la cohabitation commerce-croisière sur  la plateforme portuaire de dégrad des cannes.

Le GPM-Guyane a inscrit l’axe croisière dans son Plan Stratégique. Il envisage de mener une étude technique sur la mise en place d’une « base croisière amovible » qui regrouperait des équipements modulables et des procédures d’accueil sur sa plateforme portuaire.  Il est réceptif à la démarche des différents acteurs  de la filière touristique relative à l’élaboration d’une « offre touristique globale de croisière » à destination des compagnies de croisière.

*date prévisionnelle.

Le Club Med II au quai no.1 en 2012

Club Med 2

Le Levant de la Compagnie du Ponant en 2011

Croisiere Levant